18 octobre 2016

retouche à Waterloo




Depuis cinq générations qu'ils labourent le champ bas, chaque année ils trouvent un os, et le gardent pour le Noël du chien.

 Daniel Boulanger