16 novembre 2014

À Richard Wagner





Richard Wagner 

Toi qui a souffert de tous les liens, 
Esprit tourmenté, épris de liberté,
Vainqueur davantage et davantage enchaîné,
Dégoûté toujours plus et toujours plus écorché,
Au point que dans tout baume tu buvais le poison
Héla!Toi aussi tu t'es effondré au pied de la Croix !
Toi aussi ! Même toi — un miraculé !

Je m'arrête longtemps devant ce spectacle,
Flairant prison, chagrin, rage, cage
Et, au milieu, nuée d'encens, parfum de prostituées bigotes,

Ce qui m'effraie :
Je jette en l'air en dansant ma marotte au fou !
Car j'en ai réchappé



Friedrich Nietzsche