29 octobre 2014

le "rendu" du plein air ...

Peupliers , trois arbres roses par Claude Monet, 1891 


— Vous avez l’air Monsieur Céline d'en connaître un fameux bout! Alors, technique pour technique, expliquez-moi voir un petit peu, pourquoi les Impressionnistes se sont révélés tout d'un coup? pourquoi ils ont cessé de peindre tout d'un coup, en «jour d’atelier» ? 
— Parce qu'ils avaient vu des photos!... qu'on venait de découvrir la photo! . .. les Impressionnistes ont très justement réagi devant la Photo!... ils ont pas cherché à concurrencer la photo!... pas si stupides! ils se sont cherché un petit condé... ils ont inventé un petit truc! que la photo pourrait pas leur secouerl... pas tant le «plein air», comme on prétend!... pas si cons!... mais le «rendu» du plein air !... là, vraiment ils risquaient plus rien !... la photo est pas émotive... jamais !... elle est figée, elle est frigide... comme le cinéma... avec le temps elle tourne grotesque... comme le cinéma forcément, que grotesque !... elle peut que ça!. ..  



Louis-Ferdinand Céline