7 septembre 2014

Mythologie nordique

Audhumla, la vache nourricière par Nicolai Abraham Abildgaard 


« Au début, il n'y avait rien. Ni ciel, ni terre, ni étoiles, ni lune, ni soleil. Ce vide était appelé Ginnungagap (ce qui veut dire l’abîme). Au nord se trouvait le Niflheim (le monde de la glace et des brumes), et au sud se trouvait de Muspelheim (le pays de feu, gardé par le géant Surt). Les douze rivières, nommées Heligavar, coulaient du monde des morts vers l’abîme, qui, à son contact, gelaient et formaient de la glace. En provenance du Muspelheim, des nuages brûlants se dirigeaient vers l’abîme, et au contact de la glace, formaient du brouillard. De ce brouillard tombèrent alors des gouttes d’eau, qui donnèrent naissance aux filles du gel, ainsi qu’au premier géant, Ymir. Ce dernier fut le grand-père d’Odin. En même temps apparut Audhumla, la vache nourricière. De ses pis coulaient quatre rivières de lait, dont Ymir se nourrissait. Cette dernière léchait continuellement la glace de Ginnungagap, d’où naquit Buri : le premier jour, ses cheveux apparurent ; le deuxième jour, l’on vit sa tête ; et le troisième jour, il fut achevé. Par la suite, ce dernier engendra Bor, qui épousa Bestla, fille d’un géant de glace. Trois garçons naquirent de leur union : Odin, Vili et Vé. C’est alors qu’Odin et ses deux frères tuèrent Ymir. Puis, ils créèrent le ciel et la terre avec son cadavre. Son sang forma la mer, son corps forma la terre, ses os formèrent les montagnes, ses cheveux formèrent les arbres, et son crâne forma les cieux En outre, les larves qui rongeaient le cadavre d’Ymir servirent à Odin et ses frères pour créer les Nains. Ces derniers, vivant sous terre, étaient très adroits dans les travaux manuels. Quatre d’entre eux, des nains gigantesques, Nordi, Sudri, Austri et Westri, servirent à soutenir la voûte céleste, et donnèrent leurs noms aux quatre points cardinaux. Puis, Odin, Vili et Vé créèrent le temps en utilisant le cerveau d’Ymir. Enfin, les trois frères décidèrent de noyer les descendants d’Ymir dans son sang. Seulement, l’un de ses petits fils, Bergelmir, parvint à prendre la fuite, accompagné par sa compagne. Alors, Odin et ses frères formèrent un rempart à l’aide des cils d’Ymir, protégeant le domaine de Midgard, le monde des humains, des attaques de ses ennemis. 
Odin et ses frères donnèrent par la suite naissance aux premiers humains grâce à des arbres : le premier homme fut crée d’une branche de frêne (d’où son nom, Ask.), la première femme fut créée avec une branche de bouleau (d’où son nom, Embla.). .... »   

Audhumla lkéchant Buri, manuscrit islandais