9 septembre 2014

Les quatres cavaliers de l'apocalypse

Les quatre cavaliers de l'Apocalypse par Victor Vasnetsov, 1887 



Les quatre cavaliers de l'Apocalypse par Albrecht Dürer 


Puis je vis l'Agneau ouvrir le premier sceau, et j'entendis l'un des quatre Animaux proférer comme un coup de tonnerre : «Viens ». Je vis paraître alors un cheval blanc; son cavalier tenait un arc, on lui remit une couronne et il sortit en vainqueur pour vaincre encore. Lorsqu'il ouvrit le deuxième sceau, j'entendis le deuxième Animal dire : «Viens » ; il sortit un autre cheval, roux ; il fut donné à son cavalier d'ôter la paix de la terre, de façon qu'on s'entre-tuât ; et on lui remit une grande épée. Lorsqu'il ouvrit le troisième sceau, j'entendis le troisième Animal dire : «Viens » ; je vis paraître un cheval noir , dont le cavalier portait une balance à la main, et j'entendis au milieu des quatre Animaux une sorte de voix proclamer : « Un denier la mesure de blé ! Un denier les trois mesures d'orge ! Quant à l'huile et au vin, épargnez les !». Lorsqu'il ouvrit le quatrième sceau, j'entendis la voix du quatrième Animal dire : «Viens » ; et je vis paraître un cheval verdâtre, dont le cavalier s'appelle la Mort ; le séjour des morts l'accompagnait. Il leur fut donné pouvoir sur le quart de la terre, pour occire par le glaive, la famine et la peste, et par les fauves.  


Saint Jean


Les quatre cavaliers de l'Apocalypse par Matthias Gerung 




Les quatre cavaliers de l'Apocalypse par Facundus, 1047