11 avril 2014

On y habite. On y oublie

Baiser par Théodore Géricault 


« Un baiser apaise la faim, la soif. On y dort. On y habite. On y oublie.  »   


Jacques Audiberti