17 janvier 2014

ce que je vois

matinée ensoleillée, huit jambes, par Lucian Freud, 1997 

« Je peins ce que je vois, pas ce que vous souhaitez que je voie.»   


Lucian Freud