20 novembre 2013

Les contours

Portrait de Bindo Altoviti, par Raphaël, vers 1515 


  « [...] la première et la plus importante chose en peinture, ce sont les contours. Le reste serait-il extrêmement négligé que, s'ils y sont, la peinture est ferme et terminée. J'ai plus qu'un autre besoin de m'observer à ce sujet : y songer continuellement et commencer par là.  Le Raphaël doit à cela son fini, et souvent aussi Géricault. »  

   Eugène Delacroix





Étude de main et mouche, par Théodore Géricault