20 mai 2013

Ernest Hello

Photographie d'Ernest Hello 

  « Il n'y aura peut-être jamais une réalité plus troublante que la ressemblance physique d'Ernest Hello et d'Henry de Groux. Il fut nécessaire à l'équilibre d'on ne sait quels globes rampant sur le sein des gouffres, que le Peintre des Tourments configurât extérieurement ce Provocateur de la Foudre. Pour les très rares qui connurent Hello, c'est effrayant de le contempler ainsi, après sa mort, dans la plus brûlante cave de l'enfer. Car la peinture d'Henry de Groux paraît être ce lieu terrible. Vu dans l'espace, Ernest Hello faisait penser au Paralytique de la piscine de Bethsaïda, guéri par une parole de Notre Sauveur, et il avait toujours l'air de porter son lit. Ce grabat est devenu, par un miracle plus grand, l'héritage de son ménechme qui le démonta pour en faire un chevalet colossal. Tel est le mystère que je ne me charge pas d'expliquer, ni même de comprendre. Tous les hommes sont des déterrés et la tombe d'Hello, — sa vraie tombe, — doit être vide... »   

Léon Bloy




Photographie d'Henry de Groux 




La tentation de Saint Antoine, par Henry de Groux