12 avril 2013

La mauvaise fée de Félicien Rops



Pornokratie par Félicien Rops


  « Il faut que tu saches, que je suis un être non singulier du tout, mais très incompréhensible même à moi-même. J'ai été doué à mon berceau par beaucoup de très belles personnes qui exerçaient la profession de fées et qui avaient été invitées par ma mère à venir doter son fils d'une foule de dons variés. Mais la fée oubliée — la terrible bancroche que l'on oublie toujours — est apparue à son tour, et se penchant sur mon berceau m'a dit: je ne peux t'enlever les cadeaux que ces dames viennent de te faire, mais je peux aussi te donner le mien: Toute ta vie, tu ne feras jamais ce que tu aimerais le mieux faire!  »   


Félicien Rops