3 janvier 2011

Gros ?




  « Gros, mes personnages ? Non, ils ont du volume, c'est magique, c'est sensuel. Et c'est ça qui me passionne :  retrouver le volume que la peinture contemporaine a complètement oublié... »


   Fernand Botero