18 décembre 2010

Être son propre modèle





  « Quand je regarde à travers l’objectif de mon appareil, je ne vois que ce qu’il y a (et pas moi puisqu’à ce moment je ne suis pas encore présent sur la photo). C’est justement cela qui me fascine : ne pas être en mesure de prévoir la réussite jusqu’à ce que le négatif soit développé. Quand on photographie une autre personne, on la voit dans l’objectif, on peut choisir le cadrage, la pose, la lumière, l’instant ; tout cela avant de déclencher la prise. Lorsqu’on est son propre modèle, on ne peut que chercher à maîtriser toutes ces variables, sans jamais être complètement sûr que ce qu’on a imaginé se réalisera.Parfois, on obtient le contraire de ce qu’on avait prévu. »   

Arno Rafael Minkkinen