12 novembre 2009

Le Christ à la colonne




« Chaque poète ligote à cette colonne son fantasme le plus cher. Dieu, que le christianisme est riche ! Ecrivains et peintres, surtout, tourneront autour de cette colonne... C'est à elle que sont attachés les christs d'Antonello de Messine, la corde au cou, les yeux au ciel... Elle émerge de l'ombre dans la Flagellation de Carrache y replonge dans celle de Caravage. Elle est tour à tour un tronc d’arbre, un mât, une colonne vertébrale ! Un poteau d’exécution ! »


   Marc-Edouard Nabe