24 octobre 2008

cette Provence nacrée



« Lucien Jacques exprime cette Provence nacrée que les peintres voient rarement. Il y faut l'oeil clair, un génie personnel et solitaire ; c'est en outre qu'il parle de ce qu'il sait, et non ce qu'il a entendu dire. »