16 février 2009

miroir profond et sombre

Saint Jean Baptiste, par Léonard de Vinci


Léonard de Vinci, miroir profond et sombre,
Où des anges charmants, avec un doux souris
Tout chargé de mystère, apparaissent à l'ombre
Des glaciers et des pins qui ferment leur pays.