11 février 2006

Lascaux




« L'homme des cavernes accuse la paroi rocheuse en peignant sur elle des animaux en liberté, qui courent dans l'espace infini, échappant même à la pesanteur ; mais en même temps il nie cette paroi même, il la creuse d'espace et de liberté, il en contredit la nature contraignante et limitatrice, il en fait le support même et la substance, en quelque sorte, de son contraire. »