1 novembre 2008

Le métier le veut



« les chirurgiens sont souvent dingues. Le métier de découpeur en viandes vivantes rend plus fou qu'on l'admet. Il ne faut s'engager vers eux et sous eux qu'en compagnie d'un médecin bien équilibré et de bon sens. Les chirurgiens perdent le bon sens. Le métier le veut »