20 décembre 2014

The catcher in the rye

Facing the storm par Dave White 

« Anyway, I keep picturing all these little kids playing some game in this big field of rye and all. Thousands of little kids, and nobody's around - nobody big, I mean - except me. And I'm standing on the edge of some crazy cliff. What I have to do, I have to catch everybody if they start to go over the cliff - I mean if they're running and they don't look where they're going I have to come out from somewhere and catch them. That's all I do all day. I'd just be the catcher in the rye and all. I know it's crazy, but that's the only thing I'd really like to be. »    


J. D. Salinger

18 décembre 2014

cul-de-plomb

manuscript de Flaubert 

« On ne peut penser et écrire qu'assis »

Gustave Flaubert



« Je te tiens, nihiliste ! Être cul-de-plomb, voilà, par excellence, le péché contre l'esprit ! Seules les pensées que l'on a en marchant valent quelque chose.  »   

Friedrich Nietzsche






Der Wanderer par Koloman Moser 


16 décembre 2014

Effet

tableau de Léon Danchin 


Effet n. Le second de deux phénomènes qui apparaissent toujours ensemble et dans le même ordre. Le premier, appelé cause, est censé générer l'autre - ce qui n'est pas mieux démontré que par cette personne qui, n'ayant jamais vu de chien auparavant que dans la poursuite d'un lapin, déclare que le lapin est la cause du chien.  



Ambrose Bierce

14 décembre 2014

Anagrammes renversantes





« Il ne faut pas cracher sur les jeux de mots. Les plus mauvais vont aux meilleurs amis. C'est l'ineffable prix de l'intimité. »   

Daniel Pennac



12 décembre 2014

Hystérie




Dominique Strauss-Kahn caricaturé par Lancelot 


« L'hystérie, c'est lorsque le sexe prend la place du cerveau pour commander la vie.  »   



Michel Tournier

10 décembre 2014

vraiment pieux...

Le Vatican 

Les hommes vraiment pieux, on devrait en faire des clôtures.  


Jacques Sternberg

8 décembre 2014

représentation

Dorade ou John Dory, par Félix Vallotton 1920


« L'art n'est pas la représentation d'une chose belle, mais la belle représentation d'une chose. »   



Emmanuel Kant

6 décembre 2014

Logique





« Tous les chats sont mortels, Socrate est mortel, donc Socrate est un chat. »   



Eugène Ionesco




Portrait d'Eugène Ionesco par Brassaï 


4 décembre 2014

L'Orange




Comme dans l'éponge il y a dans l'orange une aspiration à reprendre contenance après avoir subi l'épreuve de l'expression. Mais où l'éponge réussit toujours, l'orange jamais: car ses cellules ont éclaté, ses tissus se sont déchirés. Tandis que l'écorce seule se rétablit mollement dans sa forme grâce à son élasticité, un liquide d'ambre s'est répandu, accompagné de rafraîchissement, de parfums suaves, certes, -- mais souvent aussi de la conscience amère d'une expulsion prématurée de pépins.
Faut-il prendre parti entre ces deux manières de mal supporter l'oppression ? -- L'éponge n'est que muscle et se remplit de vent, d'eau propre ou d'eau sale selon : cette gymnastique est ignoble. L'orange a meilleurs goût, mais elle est trop passive, -- et ce sacrifice odorant... c'est faire à l'oppresseur trop bon compte vraiment.
Mais ce n'est pas assez avoir dit de l'orange que d'avoir rappelé sa façon particulière de parfumer l'air et de réjouir son bourreau. Il faut mettre l'accent sur la coloration glorieuse du liquide qui en résulte et qui, mieux que le jus de citron, oblige le larynx à s'ouvrir largement pour la prononciation du mot comme pour l'ingestion du liquide, sans aucune moue appréhensive de l'avant-bouche dont il ne fait pas hérisser les papilles.
Et l'on demeure au reste sans paroles pour avouer l'admiration que suscite l'enveloppe du tendre, fragile et rose ballon ovale dans cet épais tampon-buvard humide dont l'épiderme extrêmement mince mais très pigmenté, acerbement sapide, est juste assez rugueux pour accrocher dignement la lumière sur la parfaite forme du fruit.
Mais à la fin d'une trop courte étude, menée aussi rondement que possible, -- il faut en venir au pépin. Ce grain, de la forme d'un minuscule citron, offre à l'extérieur la couleur du bois blanc de citronnier, à l'intérieur un vert de pois ou de germe tendre. C'est en lui que se retrouvent, après l'explosion sensationnelle de la lanterne vénitienne de saveurs, couleurs, et parfums que constitue le ballon fruité lui-même, -- la dureté relative et la verdeur (non d'ailleurs entièrement insipide) du bois, de la branche, de la feuille: somme toute petite quoique avec certitude la raison d'être du fruit. »   



Francis Ponge


2 décembre 2014

V de la victoire



« Onze canards en formation font le V de la victoire contre la pesanteur »   



Sylvain Tesson

30 novembre 2014

notre mal. ...

Elohim créant Adam par William Blake, vers 1805 


« Notre mal? Des siècles d'attention au temps, d'idolâtrie du devenir.  »   



Emil Cioran

28 novembre 2014

L'amour

Amours par Pierre-Yves Trémois 


« L'amour, c'est l'espace et le temps rendus sensibles au cœur »   



Marcel Proust

26 novembre 2014

baiser



Le long baiser de l'araignée à la mouche   


Jules Renard

24 novembre 2014

zèbre

Création photographique de Krayem Al Janobi 


« Certains zèbres accepteraient même d'être en cage afin qu'on les prenne pour un cheval blanc. »   



Stanislaw Jerzy Lec

22 novembre 2014

le regard des monstres

Enough par Nicolas Hicks, 2013 


« ...cette désolation si singulière qu'il y a toujours dans le regard des monstres. »   



André Pieyre de Mandiargues

20 novembre 2014

le nom du fleuve

Peinture sur étoffe (détail). Attribuée à Tchao Mong-fou, 1254-1322. 


Descendant du cheval
dans le vent d'automne 
j'ai demandé le nom du fleuve 


Masaoka Shiki